L’indignation en Suisse

Si la Suisse est d’abord restée sans réaction face au mouvement des indignés espagnols qui s’est répandu comme une trainée de poudre en Europe, elle a néanmoins répondu à l’appel du 15 octobre 2011. Environ 1’000 personnes se sont rassemblées sur la Paradeplatz à Zürich, notre « Wall Street » local. Quelques centaines de personnes se sont mobilisées à Genève, et des manifestations de plus petite envergure ont également eu lieu à Bâle et à Berne. À partir de cette date, plusieurs campements ont fleuri sur le territoire suisse, bien qu’ils aient finalement étés contraints à lever le camp.
La majorité des collectifs nés dans la foulée du 15 octobre sont toujours actifs, notamment les indignés de Genève qui, semble-t-il, n’ont pas dit leur dernier mot. Lire la suite

Publicités