Discours d’un membre d’Attac, le 12 mai, à Delémont

« Cher-e-s Indigné-e-s,

Je vous propose ces quelques phrases de la part d’Attac, association née en 1999, du constat des dangers qu’encourait la démocratie mondiale par rapport à la soumission du monde politique au néolibéralisme et à la nébuleuse de la nouvelle divinité qu’on nomme ‘‘Les Marchés’’.

En effet, les puissants et les riches, soit environ 1% de la population mondiale, ont mis en place un système qui leur permet de s’enrichir très rapidement, parfois en détournant les lois et sans tenir compte du bien-être des populations.
Dans ce système, il est interdit aux États de créer de l’argent pour satisfaire les besoins que nécessite le développement d’une société du plein emploi, d’une société de justice et d’équité, d’une société sans famine, sans guerre impérialiste et d’appropriation des matières premières devenues rares et coûteuses.

À l’heure actuelle, les moyens d’investissements sont presque entièrement laissés aux grandes banques multinationales. Effectivement, aujourd’hui, les États doivent emprunter à ces dernières, à des taux prohibitifs, les fonds nécessaires aux activités humaines de base. Ainsi, logiquement, les Etats ne peuvent que s’endetter et sont totalement tributaires de leurs créanciers, les banques.

Pour pallier cela, comme le proposent plusieurs économistes d’Attac, le seul moyen rationnel de dénouer l’écheveau des dettes serait de nationaliser les banques pour tout remettre à plat, une bonne fois pour toute et organiser l’inévitable défaut des pays les plus exposés. Cela signifie qu’il faut annuler définitivement de la dette actuelle la part de dettes odieuses et illégitimes que les peuples ne doivent en aucun cas rembourser. Cette tâche devrait revenir à des audits citoyens et bien entendu, les distributions de dividendes devraient être interdites.

Je donne cet exemple pour vous dire que, depuis 12 ans, Attac, avec l’aide de beaucoup d’autres associations amies, analyse les problèmes économiques, financiers, sociaux et écologiques afin de rendre compréhensibles à tout le monde les véritables enjeux et de faire comprendre quelles batailles mener et contre qui.

Il faut dire que l’avalanche d’informations qui s’abat sur chacun de nous ne nous aide pas à faire le tri. Entre publicité, faits divers, désignation de coupables comme étant le plus souvent le pauvre, l’étranger, le chômeur, l’invalide ou l’affirmation que seul ‘‘Le Marché’’ décide, il peut paraître difficile de trouver les vraies responsables, qui laissent, selon Caritas et les Œuvres d’entraide, 900’000 de nos compatriotes dans le dénuement et la pauvreté.

Une chose est sûre, en déléguant leur pouvoir au profit des banquiers, des multinationales et des agences de notations, nos politiciens ont failli à leur mandat qui est celui de prendre des décisions en faveur de la majorité et surtout qui protègent les plus faibles.

Soyons-en certains, le pouvoir laissé aux Marchés peut et doit leur être retiré. Nos représentants en ont les moyens légaux. A nous de les obliger à changer le cours de l’Histoire.

‘‘La meilleure forteresse des puissants, c’est l’inertie des peuples’’ écrivait Machiavel, et c’est bien ce qui a poussé, il y a maintenant une année, les Indignés espagnols à se regrouper et à demander des comptes à leurs dirigeants, bientôt suivis par des millions de personnes à travers le monde.

Pour Attac, c’est la multiplication des mouvements populaires, tels les Indignés, qui se donnent comme but de comprendre la complexité de notre société, de rechercher des solutions en englobant dans la démarche le maximum de personnes, sans tenir compte de leur sexe, de leur religion ni de la couleur de leur peau, qui permettra de redonner la confiance en un futur où l’accès à l’eau, à la nourriture, au logement, à un travail décent et à des soins de qualité seront réellement rendus possibles pour chaque être humain. Merci. »

Source :

Ce discours a été prononcé par un membre de l’Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l’Action Citoyenne (Attac) à l’occasion de notre manifestation le 12 mai dernier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s