Bilan de la mobilisation contre le Sommet des matières premières

Pour la troisième année consécutive, le Sommet mondial des matières premières s’est déroulé à Lausanne, à l’hôtel Beau-Rivage. Une manifestation d’opposition a eu lieu le jour d’ouverture du sommet (31 mars 2014). Les manifestants se sont trouvés confrontés à un dispositif policier plutôt impressionnant.

Contrairement à ce que laissent entendre certains médias, la manifestation était tout à fait pacifique. La police a néanmoins usé de spray au poivre, pulvérisé droit dans le visage de certains manifestants non-violents. Elle en a également interpellé une vingtaine alors qu’ils rentraient chez eux après que la manifestation a été dissoute.

Quel bilan tirer de la mobilisation de cette année ? Malgré une participation clairement inférieure à l’année passée, nous étions quand même environ 500 à descendre dans la rue (sachant que certains partis de gauche impliqués dans la municipalité lausannoise ont refusé de soutenir la manifestation, contrairement à l’année passée). Même en plus petit nombre, nous avons pu attirer l’attention sur le Sommet et sur le "sale commerce" auquel s’adonnent ses participants. En ce sens, la manifestation était, cette année encore, complémentaire au Forum organisé deux jours plus tôt, qui axait plutôt sur l’information, la réflexion et le débat.

La présence en grand nombre de policiers anti-émeute, l’usage du spray au poivre ainsi que les interpellations sont regrettables. En effet, ces éléments permettent aux médias de donner injustement l’impression d’une manifestation violente et ainsi de discréditer notre mouvement.

MAIS LA RÉPRESSION NE DOIT EN RIEN NOUS DÉCOURAGER ! Nous continuerons à dénoncer fermement la tenue de ce sommet, ainsi que les activités spéculatives et les abus des grandes entreprises. Affaire à suivre.

Plus d’infos sur :
www.stop-speculation.ch
www.facebook.com/StopSpeculationMatieres­­Premieres

Mobilisation contre le Sommet des matières premières

Le Beau-Rivage Palace à Lausanne accueille du 31 mars au 2 avril 2014, le Sommet mondial des matières premières, où se réunissent sociétés de négoce, banques et investisseurs. De par les activités spéculatives qu’elles exercent, ces sociétés se rendent responsables de graves violations des droits humains à l’étranger – sans parler des dégâts écologiques. Lire la suite

Organisation de marchés gratuits dans le Jura

Suite à la manifestation du 13 octobre dernier et aux discussions qui l’ont suivie,  le collectif OccupyJura propose l’organisation de marchés gratuits (gratiferias) dans le Jura, à Porrentruy ou Delémont. Ces marchés atypiques, qui rencontrent beaucoup de succès en Amérique latine depuis plusieurs années 1 , constituent une action concrète pour mettre en avant des valeurs « alternatives » telles que la gratuité des échanges et la réutilisation des biens matériels.

Afin de nous ouvrir à un plus large public, nous proposons de différencier clairement les gratiferias du travail militant des « indignés » – l’action étant en elle-même un acte militant. Pour ce faire, il convient de former un nouveau collectif, indépendant d’Occupy. Nous vous proposons de tenir prochainement une assemblée suite à laquelle nous constituerons officiellement le collectif Gratiferia. Nous invitons des personnes sans lien avec Occupy à participer également !

Nous suggérons, comme première date pour un marché gratuit, le samedi 22 décembre 2012. Quelques jours avant Noël, nous serons complètement à contre-courant du tsunami consumériste qui s’abat sur nous en cette période de fêtes – ce qui rend notre action d’autant plus intéressante !

La première réunion préparatoire a été fixée le dimanche 2 décembre, dès 13h00, à la gare de Porrentruy.

D’ici là, vous pouvez déjà en parler autours de vous et faire connaitre notre projet en transférant ce courrier à vos différents contacts. Nous avons besoin de gens motivés participer à l’organisation en apportant des objets qu’ils jugent superflus (vêtements, jouets, matériel informatique, meubles, vaisselle, livres, etc.) ou des produits comestibles, comme des surplus de fruits et légumes. Si des personnes sont prêtes à offrir des performances artistiques (théâtre, petits concerts ou autre), elles sont également bienvenues.

À nous de faire vivre ensemble ce beau projet !

Le nouveau collectif Gratiferia Jura organise des marchés gratuits depuis décembre 2012. Plus d’infos sont disponibles à l’adresse : http://gratiferiajura.wordpress.com

1 Plus d’informations ici : http://www.greenetvert.fr/2012/06/01/les-marches-gratuits-la-nouvelle-tendance-anticonso/58756

Information concernant la journée d’action du 13 octobre

Le 13 octobre 2012 approche à grands pas. Cette journée mondiale d’action nommée #globalNOISE (ou #13O) sur les réseaux sociaux devrait déboucher sur une  « casserolade » planétaire visant à dénoncer les abus antidémocratiques de nos dirigeants, davantage soucieux des intérêts des banques et autres multinationales que du bien-être de leurs populations. À cette occasion, notre collectif appelle à manifester pacifiquement en ville de Delémont.
La « casserolade » (concert de casseroles) n’est qu’une composante de la manifestation qui permet de montrer la solidarité entre les mouvements Occupy, yosoy132 (Mexique), et autres indignés. Le but premier reste la sensibilisation, la diffusion de nos idées, le dialogue et la promotion d’alternatives. Lire la suite

Préparatifs de la journée mondiale #globalNOISE

Le 13 octobre, dans un mois exactement, aura lieu l’événement mondial #globalNOISE (#13O). Il devrait être une date clé susceptible de relancer un grand nombre de mouvements populaires dont Occupy et les indignés – voire en créer de nouveaux. Presque chaque jour, de nouveaux groupes confirment leur participation à cet événement. Cette page rassemble quelques liens utiles que vous pouvez distribuer pour promouvoir #globalNOISE localement ou internationalement, et ainsi faire de cette journée un succès complet. Lire la suite

13 octobre 2012 : ensemble pour un changement mondial !

Le 15 octobre 2011, la première « journée mondiale des indignés » avait rassemblé des foules dans au moins 82 pays sur les cinq continents 1. Bientôt un an après cet événement, les collectifs d’indignés de toute la planète proposent le samedi 13 octobre 2012 comme prochaine date pour un rassemblement mondial 2.

Comme pour les autres manifestations d’ampleur mondiale, les discussions ont d’abord eu lieu localement au sein des assemblées populaires, puis lors d’assemblées virtuelles, sur Internet. L’événement proposé pour le 13 octobre porte le nom de #globalNOISE (ou parfois #13O). C’est en effet une « casserolade » mondiale qui s’annonce, pour fêter l’ « anniversaire » des mouvements d’octobre 2011, mais surtout parce que les problèmes dénoncés l’année passée restent les mêmes – avec une tendance à l’aggravation. Lire la suite